Marina Skalova

Marina Skalova est née en 1988 à Moscou. Après des études de philosophie entre Paris et Berlin, elle s’installe en Suisse en 2013, où elle est diplômée de la Haute école des Arts de Berne. Elle a publié Atemnot (Souffle court), lauréat du Prix de la Vocation en Poésie 2016, Amarres (L’Age d’Homme, 2017) et Exploration du flux (Seuil, 2018). Elle est auteure en résidence et dramaturge au théâtre POCHE/GVE pendant la saison 2017/2018, où est mise en scène sa pièce La chute des comètes et des cosmonautes (L’Arche éditeur, 2019). À la fois matériau plastique et flux, son travail creuse différentes formes (poésie, prose poétique, théâtre) pour interroger l’exil, l’étrangeté, le franchissement de frontières et leur inscription dans le corps. Traductrice littéraire, son travail est intimement lié aux passages d’une langue à l’autre.

livre(s) sélectionné(s)

édition 2018-2019

Amarres

paru aux Éditions L’Âge d’Homme, 80 pages

C’est le récit de la perte et du renoncement que fait la poétesse Marina Skalova dans son premier texte en prose. Le style poétique et rugueux de l’auteure restitue avec une terrible acuité la solitude où sa différence enferme le migrant ; l’étranger débarqué sur une île ne trouve ni écoute ni bienveillance auprès des habitants. Pire, perplexe devant des signes indéchiffrables, rejeté en raison des sons incompréhensibles qu’il produit, suspect parce que Autre, il s’abandonne à l’hostilité.
Amarres est une chronique de notre temps, elliptique et cruelle, au titre ironique, qui laisse toute liberté au lecteur de la situer sur la carte du monde et de s’interroger sur ceux qu’il côtoie sans les regarder.

Geneviève Bridel

les inédits